Mon PUC

Email :
Mot de passe :

News

Toutes les news | page 1 sur 33 | ‹ prec suiv ›

We do it our way - PUC time WOW
posté par Olivier le 2014-06-09 15:17:30

Chers Pucistes,

Nos voix ne se sont pas beaucoup exprimées sur ces pages cette fin de saison. Ainsi nous tentons aujourd'hui de nous rattraper, sous la forme d'un bilan. Alors que pensez de cette saison 2013-2014 ?

 

Les résultats en championnat ne sont pas tout à fait ceux escomptés. En effet Le PUC 1 a vu les portes des playoffs à nouveau se fermer juste devant lui pour la 2ème saison consécutive. Le PUC 2 malgré des progrès constants n'a jamais réussi à sérieusement inquiéter ses adversaires de cette poule centre au niveau bien relevé.

Les Panam United ont elles connu plus de succès. La 3ème place du championnat est sans doute une petite déception, mais le groupe a gagné en cohésion et structure cette année. La prochaine saison s'annonce prometteuse, et les enjeux en équipe nationale pour plusieurs d'entres elles, ne pourront que motiver davantage l'effectif.

 

La nouvelle section enfant était notre plus grand défi : comment   développer une section d'un sport inconnu dans cette jungle parisienne ? Finalement c'est assez simple : faire essayer à quelques uns, et la rumeur se répandra : le floorball, c'est LE sport! Ajoutez une petite dose de matchs amicaux et vous avez un groupe solidaire prêt à défendre la violette ! 

 

Le PUC floorball à l'aube de ses dix années d'existence, n'a jamais été aussi riche et est toujours resté fidèle à ses origines : un groupe multiculturel - une mixité revendiquée. un goût prononcé pour la compétition (3 équipes adultes - 85% de licenciés inscrits en championnat) - et le goût du sport "décompression" où arborant nos chasubles fluos, nous évoluons au plus près du Périph' que pour mieux nous en éloigner. 

 

Malheureusement, le PUC floorball est depuis toujours contradiction. Et cette contradiction nous pousse à nous recentrer : l'année prochaine le PUC 1 et 2 ne feront plus qu'UN. Cette organisation s'accompagnera d'une partition des entrainements en loisir-compétition, d'une plus grande exigence (envers les joueurs ET les encadrants) lors des entrainements, l'implication des volontaires pour l'encadrement... 

 

Il était vital d'ajouter un peu de compétition dans le groupe pour nous accorder à nos ambitions : reprendre le titre qui nous échappe depuis trop d'années et avoir une attitude cohérente en vers vous Pucistes aux ambitions démesurées! Le PUC offrira toujours cependant cette vision du sport qui lui est propre: des portes ouvertes à tous, un soupçon de compétition et suffisamment de discernement pour construire un groupe aussi bien sur le terrain qu'en dehors!

 

Bon été à tous, et à la saison prochaine!

 

Olivier 


Contre Wasquehal, le PUC s’est fait réveillonner
posté par Sidney le 2014-01-06 16:12:25

Il est des expressions qui, à trop en faire usage, perdent leur sens premier. Lorsque réunis autour d’une table, les convives se souhaitent « Bon appétit ! », ce n’est en général pas par crainte que l’un d’entre eux ne soit rassasié trop tôt. A vrai dire, ils s’en tapent un peu : ça fera du rabe pour les autres…

Au PUC, il en va de même pour le « Allez les gars : Tout de suite ! Tout de suite dans le match ! » martelé à répétition lors de l’échauffement. Trop usité, on ne sait plus trop ce que cela veut dire... 

Nombreux sont les pucistes ayant prononcé machinalement ces quelques mots, rares sont ceux qui les entendent… A Amiens, où les violets commençaient l’année 2014, pas un ne les a écouté : après 10 minutes de jeu, le PUC est mené 4-0.

Il paraît que les Phénix se méfiaient de nous. Ils avaient à cœur de prendre leur revanche sur les matchs de la saison dernière. C’est tout à leur honneur: ils nous doivent leur titre de Champion de France. 

Mais nous sommes moitié moins nombreux cette fois ci. Et on ne peut plus trop les prendre par surprise. Notre réputation nous précède…

Et puis, Julien il avait ramené des pâtes de fruit moitié plus petites que d’habitude aussi… Et Rodolphe il a été malade pendant les vacances !

Voilà pour les excuses.

Au bout de 10 minutes, le PUC se met à jouer. Mais vraiment tout de suite, hein !

La deuxième période est plus équilibrée. Alban a décidé d’humilier les attaquants de son équipe en finissant meilleur buteur : il ouvre le compteur pour les violets. Julien B. l’imitera peu après : son tir de la cuisse gauche est le plus redoutable du championnat. Le rouleau compressé est en marche.

Le score est de 6-2 après deux périodes. Ça doit gueuler dans le vestiaire des Phénix !

Un peu fatigué (sauf Rodolphe qui est bien) le PUC ne peut pas pousser en 3ème période. Le match reste équilibré jusqu’aux 4 dernières minutes quand ça tire vraiment derrière les jambes.

Wasquehal va en marquer 2 de plus. Et Alban complètera le score (bien aidé par Thibaut VN). A ce propos Alban, celui-là ne compte pas dans le classement des buteurs.

9-2 : on s’est bien Phénixer ! Amiens d’un miracle, les play-offs seront difficiles d’accès…

Légende: le vestiaire des Phénix, si on avait encore gagné cette année.