Adresse
Téléphone

The interview !

Bienvenue dans notre nouveau rendez-vous mensuel, chaque mois nous donnerons la parole à un de nos membres afin d’évoquer avec lui notre sport et la vie du club.
Ce mois-ci, c'est le président du club, Sidney LAMBERT-LALITTE, qui est passé sur le grill de nos questions. L'occasion de revenir avec lui sur le bilan de la saison dernière, les objectifs de la nouvelle et d'évoquer quelques anecdotes « croustillantes » :

- Peux-tu nous faire un bilan de la saison dernière ?
L'année a été assez mouvementée!
Je vais commencer par le négatif. On a été obligé de mettre en veille notre équipe de jeune, car nous avons perdu leur créneau d'entraînement. C'est dommage, car on avait créé une équipe sympa et compétitive depuis quelques années. Et beaucoup d'enfants ont été déçus de ne pas pouvoir jouer au floorball la saison dernière.
L'autre point noir dans la saison, c'est la descente en Nationale 2. Je ne m'y attendais pas du tout ! Je pense pourtant qu'on s'est améliorés par rapport aux années précédentes.
Ce qui m'a fait plaisir par contre c'est la création d'une équipe 2, qui a été tout de suite compétitive et ultra-motivée! Ils ont raté les play-offs d'un cheveu, ce qui est super pour une première année! Ça a aussi permis à des anciens qui s'étaient éloignés du club de revenir dans une compétition moins exigeante que la N1.
 
- Au niveau de tes statistiques tu as marqué 5 buts et une assistance,
maintenant tu peux nous l'avouer tu voulais marquer sur cette assistance?
Et non! C'était une passe en retrait! A Julien Bernard. Je m'en rappelle, car mes assists sont rares! J'en ai eu une l'année précédente aussi: mais parce que l'arbitre avait inversé le buteur et le passeur !
 
- Ton ressenti pendant cette première année de présidence du club ?
C'est pas mal de travail et de stress pour que tout se passe bien. Mais c'est super gratifiant de voir un club qui vit bien et une ambiance toujours au rendez-vous.
Après, ce qui a changé c'est que beaucoup de gens mettent la main à la patte d'une façon ou d'une autre: du lavage des maillots aux inscriptions, de la compta à la communication, ils font un travail énorme pour moi. C'est comme sur le terrain en fait!
 
- On dit que tu aurais battu Usain Bolt à la course lors d'une conférence à Kingston en Jamaïque, tu confirmes ?
Haha! J'entretiens bien cette réputation! Il y a des nouveaux qui me disent "Ah bon? Tu ne coures pas? Je n’avais pas remarqué." "Si, si, regarde bien la prochaine fois!"
C'est important qu'ils sachent parce qu'après ils me font des passes en profondeur et je suis obligé de leur expliquer sur le banc que ça ne va pas le faire...
En fait je ne panique jamais sur le terrain, c'est pour ça que je ne cours pas !
L'autre raison c'est que je n’ai vraiment pas de coffre. Ça a toujours été vrai et dans tous les sports... Il paraît que ça se travaille, mais je préfère me concentrer sur l'inné.

- A part le PUC, peux-tu nous citer une équipe qui t'as impressionné lors de la saison dernière ?
Besançon ! C'est toujours agréable de les voir jouer. Ils défendent n'importe comment mais à l'attaque c'est le feu d'artifice ! Et ils sont sympa aussi, sérieux sans se prendre au sérieux. Vivement qu'ils viennent faire leurs études à Paris! On en a déjà récupéré un pour la saison prochaine! Qu'ils nous remplacent tous les uns après les autres, c'est la stratégie pour faire du PUC un club gagnant !  

- Quels sont les objectifs sportifs pour les équipes du club pour la saison à venir ?
Pour l'équipe 1, on va clairement jouer la montée en N1. Et essayer de construire un fond de jeu sur lequel on pourra construire pour quelques années. Mais ce ne sera pas facile, parce qu'il y a de vraies belles équipes en deuxième division. Si on se croit arrivé on risque de rester en N2 plusieurs années.

Pour le PUC 2, cette fois il faudra accrocher les play-offs, tout en continuant d'intégrer les nouveaux joueurs. Mais ils en sont capables, et vu comment s'est finie la saison dernière, je crois qu'ils sont bien motivés !

Pour la section enfants, c'est une reconstruction. Si on arrive à attirer suffisamment de bons jeunes et qu'ils progressent bien dans l'année, on essayera de leur faire disputer quelques matchs amicaux dans la région, et pourquoi pas rejoindre le championnat jeune l'année d'après. Mais on a du retard à rattraper sur les autres clubs!
 
- Ton pire et ton meilleur souvenir au club jusqu'ici ?
Le meilleur, c'est Arosa. En 2014, on est allé disputer un tournoi en plein-air dans les montagnes en Suisse. Le week-end de fou! Il y avait 15 terrains côté-à-côte avec une centaine d'équipes! On n'est pas sortis des poules, mais l'ambiance était top et on a passé une soirée à Zurich chez Samuel, un ancien du PUC. C'est ça le PUC Floorball: on a de la famille partout dans le monde!

Le pire souvenir c'est probablement le barrage contre les Nordiques en avril dernier.
On perd en prolongation en moins de 30 secondes. Je n’ai même pas eu le temps de rentrer sur le terrain! Sur le papier, on avait largement la place de passer. Mais Tourcoing n'a absolument pas volé sa victoire, ils l'ont mérité, sur le terrain.
Après, je suis quelqu'un de positif: je pense qu'un passage en N2 peut nous faire du bien. Ça va nous faire drôle d'avoir la balle...
 
- Comment tu vois le PUC dans les années à venir ?
L'objectif, c'est de développer le club, tout simplement. Plus de jeunes, plus d'adultes, grâce à ça plus de créneaux d’entraînement ce qui nous permettra d'attirer plus de monde.
L'autre point important pour moi c'est de garder "l'esprit PUC floorball". Avant même de devenir Président, j'ai toujours dit que je n'échangerais jamais l'ambiance contre la compétitivité.

Ok, on n'est pas les meilleurs, pas les plus sérieux ni les plus assidus. Par contre, on est un vrai groupe de potes, et c'est toujours un plaisir de venir à l'entraînement !
 
- Tu te vois toujours au PUC dans 10 ans ?
Le PUC pour moi c'est un tremplin. Je veux rejoindre mon club de cœur le Tout Puissant Mazembé !
 

Le PUC à Paris !!!

Les 24 & 25 février, le PUC organisait pour la première fois depuis 2 ans une journée de championnat. Au programme: 4 matchs de Nationale 1 rassemblant les équipes de Besançon, IFK et Tourcoing.
 
Il faudra remonter encore plus loin dans les livres d'histoire pour retrouver trace de ce qu'il s'est passé samedi. Le PUC bat les Nordiques de Tourcoing sur un score fleuve 8-1 !
De l'envie, du jeu et du réalisme ont permis au PUC de construire patiemment sa victoire (2-1; 2-0; 4-0). 
 
Le dimanche, le PUC accueillait son éternel rival parisien. Dans un match engagé mais très propre, le PUC ouvre le score, mais cède ensuite 3 fois en seconde période. Il ne pourra jamais revenir sur IFK, et s'inclinera finalement 5 buts à 2. Un score large qui ne reflète pas forcément l'écart entre les deux équipes au cours de ce match (1-0; 1-3; 0-2). 
 
Le PUC se replace dans la course au maintien et a désormais son destin en mains, suite aux défaites des Tigres contre Rouen et Caen ce week-end. 
Dans deux semaines, le PUC descendra à Marseille, où il affrontera Besançon et Annecy. 
 

2 victoires en un week-end : une sensation de jamais-vu !!!

En ce premier week-end floorball de Janvier, le PUC se déplace à Rouen, pour y affronter deux équipes montées en Nationale 1 cette année: Caen et Rouen. 

Le samedi, le PUC est allé chercher une victoire au mental en l'emportant 3 buts à 2, malgré avoir été mené jusqu'au milieu de la dernière période. Les buteurs pour le PUC: les deux Juliens (l'un après l'autre) et l'inusable Toko. 

Le dimanche, l'équipe l'emporte 4-0 dans un match intense et bien maîtrisé. Le PUC prendra rapidement une avance de 3 buts (Rodolphe, Toko et Julien A.), puis Sidney mettra fin aux espoirs de remontée de Rouen en 3ème période. 

Deux victoires en un week-end, il a fallu fouiller dans la mémoire des anciens pour retrouver une telle performance. Le PUC se replace dans la "course au ventre-mou", et Grenoble ne le devance plus que par un point. 

Prochain week-end pour la Nationale 1 les 24 et 25 février, contre Tourcoing et IFK. Autre événement pas banal: c'est le PUC qui recevra! 

 
 

Le PUC à Amiens les 16 et 17 Septembre 2017

Ce week-end du 16 et 17 Septembre se tiendra la 7ème édition duTournoi du Casque D'Ambiani à la Halle des 4 Chênes, fief de l'association amiénoise de floorball. Les Phoenix de Wasquehal viennent remettre leur titre en jeu ! Seront-ils détrônés cette saison ou le Casque d'Ambiani repartira à nouveau dans le Nord ? Réponse les 16 et 17 septembre ! Le PUC, toujours dans la bonne humeur et la bonne ambiance tentera de relever le défi. A vos crosses ! 

PUC Floorball : c’est la rentrée !

Le 21 septembre prochain, à 21h au Gymnase des Arts et Métiers, rejoignez l’aventure du PUC Floorball !
Cette année, tous les entraînements auront lieu au Gymnase des Arts et Métiers.
  • Pour les adultes : les vendredis de 21h à 23h et les dimanches, de 16h à 18h.
  • Pour les enfants (à partir de 8 ans) : les dimanches de 14h à 18h.
 Le PUC Floorball engagera deux équipes adultes en championnat. Pour l’équipe 1, qui évoluera en Nationale 2, l’objectif sera de remonter en première division dès l’an prochain. Pour l’équipe 2, en Division 3, il s’agira de continuer à intégrer de nouveaux joueurs attirés par la compétition, tout en visant une place en playoffs, manqués de peu l’an dernier.
Le PUC organisera aussi un Tournoi 3 contre 3 contre les autres clubs d’Ile de France, sur son créneau du dimanche. Ce sera l’occasion pour des joueurs de tous niveaux de vivre l’expérience des matchs dans un cadre loisir.
Vous êtes à la recherche d’une activité sur Paris, d’un sport ludique, intense, dans une ambiance bonne enfant. Venez tenter l’aventure du PUC Floorball !
--
Entrainements adultes : Vendredi 21h-23h (Gymnase des Arts et métiers), Dimanche 16h-18h (Gymnase des Arts et métiers)
Entrainements enfants : Dimanche 14h-16h (Gymnase des Arts et métiers)


 

N1 1ère Journée : le PUC découvre le Sud

À Besançon, le PUC découvre le Sud
Pour ce premier week-end de la saison, le PUC descend en terre franc-comtoise avec de l'ambition et une équipe renouvelée: gros transfert (Toko), des revenants (Rod & Mich') et même de la récup' chinée dans les gymnases du nord de Paris (bienvenue à toi, Julien !).
 
Au menu du week-end : les Trolls d'Annecy et le SMUC.
 
Samedi, dans un match intense et engagé, le PUC ouvre son compteur d'un tir dont seul Guillaume détient le secret. Non pas qu'il ne veuille partager sa science du shoot, mais personne n'a jamais songé à lui demander... Les violets donnent ensuite ce qu'il ont de mieux à offrir: une défense de fer, un gardien aux gants de velours et une attaque aux jambes de plomb. Le score est serré jusqu'à la toute fin mais les Trolls se détachent en milieu de troisième période et scellent l'issue du match en marquant dans un filet déserté par Eric et Vilis. Score final : 3-1.
 
Dimanche, c'est au bon vieux Gilles et ses Gillettes (la perfection faite marseillais) que le PUC s'attaque. Si c'est un duel de clubs universitaires, on a tous l'air de rentrer en première année de licence de socio (à Villetaneuse). Le PUC ouvre le score d'un revers de Loik (oui) mais se fait rejoindre en seconde période lors d'une supériorité numérique marseillaise. La partie reste aussi laide qu'indécise et les deux équipes se quittent sur un score sacrément nul : 1-1.
 
Du pain sur la planche pour le PUC 1 d'ici au prochain week-end, les 25 & 26 novembre prochains à Annecy. 
 

PUC FLOORBALL : C'est la rentrée !

Hello! Le floorball vous manque? Bah, faudra patienter une journée de plus que prévue! Le gymnase du jeudi étant en travaux et le créneau du vendredi ayant changé, la rentrée est reportée au Mardi 12 septembre au gymnase glacière situé 121 Rue de la Glacière, 75013 Paris 
 
*** Pour les enfants : Nous consulter ***

 
 

D3 1ère Journée : Le PUC s'assure 2 victoires !

Pour cette nouvelle année de championnat, le PUC présente une équipe « flambant neuf »  en D3 avec un objectif clair : les Playoffs. Les Warriors s’illustrent à Brunoy avec 2 victoires, 4 - 1 face aux lions du Val d’Yerres et 5 - 1 face aux Salamandres de Montbazon. Une belle entrée en matière et de quoi laisser présager une saison fulgurante ! Vive les Warriors !
 

Tournoi d'Orléans : Coupe d'argent pour le PUC !

Le week-end du 1er juillet se tenait le Orléans Floorball Festival. Réduit à six jours le premier jour, puis à cinq le lendemain, le PUC a tenu tête à ses adversaires et ressort vainqueur de cinq matchs sur six. Bravo à cette délégation qui remporte une belle coupe d'argent !